cathos, boulot, dodo

Le stade de foot des Herbiers s'appelle "Massabielle", comme la grotte, de Lourdes....les Herbiers, terre de mission, si vous l'acceptez....

Cathos, boulot, dodo...Les Herbiers, terre de mission...si vous l'acceptez...Où vous jouez sur le stade Massabielle, car tout près, dans le bois voisin du Landreau, qui abrite une maison de retraites pour curés, existe une réplique de la Grotte de Lourdes.

J'apprends même en lisant Ouest France qu'il existe trois répliques de la grotte de Lourdes répertoriées aux Herbiers ou autour: celle du Landreau, une autre au Boistissandeau, près d'Ardelay et une 3e à Mesnard-la-Barotière.

Toujours en lisant cet excellent quotidien régional, on apprend encore que la grotte Massabielle, aux Herbiers, a donné son nom à l'avenue et au stade de football voisins. En 1921, "le comte et la comtesse de Bermond ont fait ériger cette grotte de Lourdes près de l'ancienne entrée ouest du parc du Landreau, en remerciement des faveurs obtenues au cours de la guerre », explique l'historien local Jean Vincent, cité par Ouest France.

Quand ils vont à Massabielle, les Herbretais viennent célébrer la grand messe du foot ! Terre longtemps royaliste et toujours très catholique, la Vendée a longtemps confié ses enfants aux curés qui animaient le patronage et ont créé les premières équipes de foot ou de basket.

Enfants et parents vont moins à la messe, mais les écoles catholiques font toujours autant recette. Il faut dire que l'éducation nationale et l'enseignement public, encore absents de nombreuses communes au moins dans le secondaire, se sont longtemps reposés sur l'enseignement catholique pour scolariser les petits Vendéens. Qui en ont gardé des souvenirs, plus ou moins bons.


Le stade Massabielle, son parking, et son unique tribune.